• Instagram Clean

​© David Munoz  / Tous droits réservés / Adagp Paris.

Depuis quelques années, les échanges entre art et science se sont révélés féconds. Pas seulement au niveau des champs étudiés, mais surtout à travers des approches qui gagnent à se compléter. L'art se met à suivre dans des protocoles scientifiques tandis que la science s'intéresse aux méthodes d'investigation des cerveaux d'artistes.


C'est dans ce courant que David Munoz s'inscrit dans une démarche photographique pleinement contemporaine, utilisant tout l’éventail des moyens techniques disponibles aujourd’hui pour produire des images (photographie analogique, numérique, animation 3D, etc.)


Son champ artistique explore des questions de société telles que la place de l'humain dans le cosmos, ouvrant ainsi sur des questions identitaires et mémorielles, et qu'il puise ses références dans la philosophie, la psychologie et l’anthropologie. Chaque projet s'appuie sur une esthétique influencée par sa formation scientifique et son cursus professionnel (Physique/Chimie, Astronomie, Informatique).


Les images qui en résultent sont liées à des concepts ; elles se déploient dans l'espace et travaillent à dépasser le cadre usuel de l'image photographique, à travers des jeux d’échelle et des effets de perspective. Un espace de réflexion croisant des questionnements personnels autant qu'universels, mais aussi un voyage intérieur, une expérience.
 


In recent years, the exchanges between art and science have proved fruitful. Not only in the fields studied, but above all through approaches that benefit from complementarity. Art begins to follow scientific protocols while science is interested in methods of investigating artists' brains.


It is in this trend that David Munoz is part of a fully contemporary photographic approach, using the full range of technical means available today to produce images (analogical, digital photography, 3D animation, etc.)


His artistic field explores social issues such as the place of the human being in the cosmos, thus opening up to questions of identity and memory, and that he draws his references from philosophy, psychology and anthropology. Each project is based on an aesthetic influenced by its scientific training and professional background (Physics/Chemistry, Astronomy, Computer Science).


The resulting images are linked to concepts; they unfold in space and work to go beyond the usual framework of the photographic image, through games of scale and perspective effects. A space for reflection crossing personal as well as universal questions, but also an inner journey, an experience.